Peut-on réellement avoir confiance en Dieu?

Nous avons tous connu des gens qui nous ont déçus. Dieu ne semble pas mieux qu’eux.
C’est le sentiment de beaucoup de personnes qui pensent que Dieu existe (peut-être), mais qu’en tout cas, il ne s’est jamais vraiment manifesté.
Ils se sont déjà essayés à l’une ou l’autre prière, mais la foi ça ne marche pas chez eux.
Ni croyant ni athée, un peu perdu…

Qu’est-ce que la confiance?

Faire confiance c’est savoir que l’on peut se fier à quelqu’un ou quelque chose. Celui à qui nous donnons notre confiance nous promet en échange sécurité, assurance et espérance.

La confiance est une nécessité

Sans même nous en rendre compte, nous avons confiance en autrui en permanence.
Quand nous passons une commande au restaurant, nous faisons confiance au respect des règles sanitaires du cuisinier. En retour, le restaurateur s’attend à ce que nous réglions la note en fin de repas.

Quand nous franchissons la route, nous faisons confiance que les autres vont s’arrêter au feu rouge.
Quand nous montons dans un avion, nous faisons confiance aux ingénieurs qui l’ont construit, aux mécaniciens qui l’entretiennent et au pilote. Etc.

Aucun de nous ne vit sans faire confiance en permanence.

La confiance est un désir

Nous éprouvons le besoin de faire confiance parce que nous voulons des relations.
La confiance n’est jamais neutre pour nous. Elle implique que nous acceptions de dépendre de la bienveillance et de la fidélité des autres.
La confiance est le ciment de l’amitié, du mariage, de l’éducation et de toute collaboration.

On ne peut pas et ne veut pas vivre une existence caractérisée par la méfiance et les trahisons.

Peut-on vraiment faire confiance à Dieu?

Prenons le problème à l’envers.
Il y a deux genres de personnes en qui nous ne pouvons pas nous confier :

1. Ceux que nous ne connaissons pas

Confierions-nous les clés de notre maison à un parfait inconnu? Non, car nous ne le connaissons pas.
En revanche, si cet inconnu devient une connaissance, puis un proche, nous pourrons envisager de lui faire confiance.

La confiance dépend donc de la connaissance. Mais pas que.

2. Ceux qui n’en sont pas dignes

Irions-nous confier notre secret le plus honteux à quelqu’un qu’on sait incapable de tenir sa langue? Jamais de la vie!
Nous donnons notre confiance à ceux qui s’en montre dignes. La confiance s’éprouve dans la relation.

Nous ne nous sommes pas toujours montrés parfaitement dignes de confiance, encore moins parfaits. On déçoit tous, tôt ou tard, ceux qui ont placé leur confiance en nous.

Pour faire confiance, les deux conditions doivent donc être réunies: Connaitre la personne et savoir qu’elle en est digne.
Si nous apprenons à connaitre Dieu et que nous découvrons qu’il est vraiment digne, alors nous pouvons lui faire confiance.

Qui nous permet de connaitre Dieu?

La Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père. (Jn 1.14)

Jésus est Dieu le Fils qui s’est fait homme. Il est venu nous révéler le Père:

Mon Père m’a tout donné, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. (Mt 11.27)

Sa vie exempte de péché, mais parfaitement bonne et juste, ses actes miraculeux et sa résurrection ont démontré qu’il était vraiment Dieu.
En apprenant à connaitre Jésus, nous apprenons à connaitre Dieu.

Jésus est-il digne de confiance?

Jésus est venu pour offrir, à quiconque le veut sincèrement, d’être réconcilié avec le Père et de recevoir une nouvelle vie en lui.

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m’a envoyé a la vie éternelle; il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. (Jn 5.24)

Si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. (Jn 8.24)

Pour que nous ne mourrions pas dans nos péchés, il a porté à la croix la condamnation que chacun de nous mérite, il a été puni pour nos fautes. Puisqu’il était le Fils de Dieu, il a triomphé de la mort par la résurrection!

Voici le don de Dieu: le Père offre une nouvelle vie en Jésus à quiconque place sa confiance en lui pour être sauvé de la condamnation et recevoir la vie éternelle.

Jésus est-il digne de confiance? Oui, son sacrifice nous donne l’assurance d’être réconciliés avec Dieu.

Christ aussi a souffert, et ce une fois pour toutes, pour les péchés. Lui le juste, il a souffert pour des injustes afin de vous conduire à Dieu. Il a souffert une mort humaine, mais il a été rendu à la vie par l’Esprit. (1P 3.18)

Ainsi «c’est en Christ, par la foi en lui, que nous avons la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance.» (Ep 3.12)

Concrètement, comment lever le doute?

Nous l’avons vu, la confiance se base sur des faits (connaissance de la personne et de sa fiabilité).
La foi, au sens biblique, n’est pas un vague ressenti ou un saut dans le vide. Elle est la confiance en Jésus et en ce qu’il a fait à la croix.

Il faut donc aller découvrir qui est Jésus là où il se révèle, dans la Bible — le Nouveau Testament en particulier — et le lire en lui exprimant votre doute: «Je voudrais savoir si je peux vraiment te faire confiance. Si tu existes, révèle-toi à moi!» Jésus n’a pas peur du test.

Pour aller plus loin:

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Il est l'auteur de L'Évangile.net: 7 signes, une ressource d'évangélisation co-édité par TPSG basée sur l'évangile de Jean. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser

>