Qu’est-ce qui détermine la mesure de notre amour pour Jésus?

Il n’y a pas qu’une seule réponse biblique à cette question. Néanmoins, Jésus en a mis une en avant durant son ministère : Comprendre combien il nous a pardonné détermine la mesure de notre amour pour lui.

Quand nous comprenons les effets et les conséquences du pardon, il s’en suivra inévitablement une explosion d’adoration, d’amour et de reconnaissance.
C’est ce qui se produisit lorsque Jésus fût invité chez Simon, le pharisien, et qu’une femme se jeta en larme à ses pieds (Luc 7.36-50).
Cette femme et son amour pour Jésus exposent notre accoutumance à ce qui ne devrait jamais nous sembler normal: le pardon immérité de Dieu.

Mais ce n’est pas tout. Nous pouvons dégager de ce texte merveilleux plusieurs autres enseignements importants:

En tant qu’enfants de Dieu rachetés, si notre vie est caractérisée par l’ingratitude, nous sapons le témoignage de l’Évangile.

Si nous jugeons Simon, c’est que nous sommes nous aussi un peu des pharisiens.
Durant ce repas, je ne crois pas que Jésus ait eu pour but d’enseigner à Simon que sa dette est moindre que celle de la femme. Ce qu’il voulait, c’est que le pharisien se rende compte de combien sa dette est irremboursable… alors que la femme, elle, l’avait réalisé.
Ce que Simon ne reconnaissait pas, c’est que sa situation spirituelle était pire que celle de la femme. Son péché est le plus grave qui puisse exister : se croire juste devant Dieu, et sans péché. Sans besoin du pardon et de la grâce de Dieu.

Si vous ne ressentez jamais de peine à cause de votre péché, c’est que vous ne le prenez pas au sérieux. S’il vous accable en permanence, c’est que vous ne prenez pas la croix assez au sérieux.

Si vous n’aimez pas Jésus plus que ça, si votre vie ne lui est pas consacrée, c’est probablement parce que vous ne comprenez pas combien votre dette est immense à ses yeux et combien vous avez besoin de son amour et de son pardon.

Durant le confinement, j’ai donné une prédication sur ce texte, je vous laisse la découvrir :

Pour aller plus loin :

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Il est l'auteur de L'Évangile.net: 7 signes, une ressource d'évangélisation co-édité par TPSG basée sur l'évangile de Jean. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser

>