6 raisons de lire « L’évangélisation durable » de Franck Segonne

evangelisation-durable

Alors que beaucoup voient l’Évangélisation comme une action coup de poing ou un évènement annuel obligatoire dans l’agenda de l’Église, Franck Segonne publie son premier livre: L’évangélisation durable.
Je l’ai dévoré. Il fait partie, selon moi, des livres incontournables sur le sujet si l’on veut développer l’évangélisation comme un mode de vie personnel et communautaire.
Voici 6 raisons de le lire :

1. Un livre complet

Beaucoup de livres sur l’évangélisation sont des livres avant tout inspirants. Ils existent pour réveiller notre amour pour nos prochains éloignés de Christ. D’autres sont des outils qui nous montrent comment faire. Celui de Franck Segonne remplit ces deux rôles, mais plus encore. C’est un ouvrage qui traite le sujet de façon complète. À vrai dire, l’un des plus complets que j’ai pu lire.

2. Un livre qui donne une juste vision du mandat missionnaire

La lecture a renouvelé ma confiance en Dieu et dans le modèle de Christ. En plus d’expliquer la doctrine avec simplicité, le livre contextualise l’évangélisation dans le mandat missionnaire:

« L’Église ne doit pas se contenter de prêcher l’Évangile et d’amener les gens à la conversion, mais doit faire en sorte qu’ils obéissent à tout ce que Jésus a prescrit, ce qui inclut le mandat de faire des disciples. »

p. 54

Voilà l’une de ses grandes forces : rappeler que l’évangélisation n’est que la première étape du travail de l’Église. S’en suit la formation des disciples afin qu’ils fassent à leur tour des disciples et ainsi de suite. Ce rappel essentiel fait de l’évangélisation non pas une activité, mais le mode de vie des disciples et de l’Église.

3. Un livre qui donne une vision biblique de l’évangélisation

La Bible nous dit-elle que l’évangélisation consiste à citer Jean 3.16? Est-ce inviter à un évènement ou parler de sa conversion? Au lieu de parler des pratiques, l’auteur part de Jésus, des apôtres et des Églises du Nouveau Testament. Il conclue que:

« L’évangélisation durable est une conception de l’évangélisation réfléchie dans une perspective à long terme qui intègre les contraintes liées à la souveraineté de Dieu, au mandat missionnaire, au rôle du témoin et à l’accueil de celui qui entend l’Évangile. »

p. 138

Pour vivre cette évangélisation durable, il faut saisir les étapes que l’auteur dégage des métaphores agricoles du Nouveau Testament:

  1. Labourer (préparer le sol)
  2. Semer (planter, entretenir le sol)
  3. Récolter (cueillir le fruit, moissonner)
  4. Arroser (prier et soutenir)

Segonne conduit ainsi le lecteur dans chacune de ces étapes en illustrant et expliquant les enjeux pour aboutir à des applications concrètes. Probablement l’un des chapitres les plus importants pour comprendre le rôle de Dieu, le notre et celui de la personne en recherche.

4. Un livre concret et pertinent

L’auteur est lui-même engagé dans une évangélisation durable depuis plus de 10 ans au travers, entre autres, d’un café collaboratif. Les centaines de conversations avec des personnes en recherche ou sceptique lui ont permis de développer une compréhension fine des enjeux de notre époque post-chrétienne. Cet ouvrage nous donne donc des conseils à propos et des pistes pratiques pour progresser dans notre témoignage.

5. Un livre qui concerne le chrétien, le responsable et l’Église locale

Nous parlons beaucoup du témoignage personnel. Quand nous passons à l’échelle de l’église locale, nous sommes incapables de parler différemment que par… des évènements. Dites à vos responsables que l’église n’évangélise pas assez, ils proposeront probablement un concert… Ce livre permet de comprendre ce qu’est l’évangélisation, bien au-delà d’un programme, tant au niveau personnel que communautaire. Il nous invite à nous inscrire dans des relations intentionnelles à long terme:

« L’efficacité de l’évangélisation vient de la multiplication des interactions positives entre chrétiens et non-chrétiens. »

p.156

6. Un livre qui s’adresse au cœur

« L’évangélisation dépend davantage de notre identité chrétienne, de ce que nous sommes en Christ, que des incitations à évangéliser. »

p. 120

Segonne prend le temps d’aborder ce qui nous freine. L’évangélisation est liée à notre intimité avec Dieu. Elle est un débordement de la vie de Christ en nous. Nous sommes également confrontés aux mensonges de Satan. En lisant le traitement qu’en fait l’auteur, je me suis rendu compte combien je pouvais les croire facilement. Enfin, ce qu’il a le plus dénoncé, c’est mon manque d’amour : « Nous devons aimer l’autre pour ce qu’il est, pas pour le chrétien qu’il peut devenir. »

Retrouvez ici le livre L’évangélisation durable.

Pour aller plus loin:

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Il est l'auteur de L'Évangile.net: 7 signes, une ressource d'évangélisation co-édité par TPSG basée sur l'évangile de Jean. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser

>