Ce qu’un enfant qui joue nous révèle de la providence de Dieu

Aujourd’hui, je vous partage cette fabuleuse pensée de J. K. Chesterton. Après l’avoir lue, vous ne considèrerez plus les fleurs, le lever du soleil de la même façon:

Cette extrême abondance de vie, non son absence, qui pousse les enfants à s’agiter. C’est parce qu’ils débordent de vitalité, parce qu’ils abritent en eux-mêmes un esprit libre et vigoureux, qu’ils aiment la répétition et refusent le changement. Ils n’arrêtent pas de dire: « encore une fois! »
Pourquoi Dieu ne serait-il pas énergique au point de jubiler dans l’uniformité? Il dit peut-être chaque matin au soleil: « Encore… », et, le soir venu, à la lune: « encore une fois. »Ce n’est peut-être pas l’information génétique qui rend chaque pâquerette semblable aux autres; c’est peut-être Dieu qui crée chacune séparément sans jamais se lasser de les faire comme elles sont. Pourquoi n’aurait-il pas cet insatiable appétit que l’on retrouve chez les très jeunes ?
Nous avons péché et vieilli, mais notre Père garde cette jeunesse qui nous a abandonnés. Les schémas répétitifs dans la nature ne sont peut-être pas de simples recommencements, mais la voix de Dieu qui crie « bis! »

« L’Éthique au pays des fées », Orthodoxie, cité dans Vous pouvez changer, de Tim Chester p.109

Un jour, Dieu criera le dernier « bis! » pour notre monde.
Ce jour sera celui du retour de Christ. Toute la création sera alors purifiée et renouvelée. Glorifiés, nous pourrons alors jouer au sein de la nouvelle création dans la présence de Dieu pour l’éternité et crier avec lui: « encore, encore! ».

Pour poursuivre cette réflexion, je vous invite à écouter notre épisode de Memento Mori sur la providence de Dieu.

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants. 

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image