Que se passe-t’il au moment de la mort du chrétien? 5 promesses de Jésus-Christ

Je suis convaincu que l’un des problèmes de l’Homme moderne est qu’il ne pense pas assez à la mort. Paradoxalement, chaque jour qui passe l'en rapproche... À moins que Jésus ne revienne bientôt, je vais mourir. Et je n’ai aucune idée du jour.

Omniprésente dans les médias et aseptisée dans notre réalité occidentale, nous la considérons presque comme de la fiction. On sait que ça va arriver, mais on vit comme si elle n’existait pas.

Jésus passait du temps à parler de sa mort.

En Jean 14.1-4, Jésus leur explique pourquoi il va devoir se séparer d’eux :

1Que votre cœur ne se trouble pas. Croyez-en Dieu, croyez aussi en moi.
2Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Sinon, je vous l’aurais dit ; car je vais vous préparer une place. 3Donc, si je m’en vais et vous prépare une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi. 4Et où je vais, vous en savez le chemin. (Jn 14.1-4)

Jésus ne s’adresse pas uniquement aux disciples présents. Au travers de ce texte, il parle à tous les enfants de Dieu depuis deux millénaires.

Parfois, lorsque j’y pense, la terreur m’envahit. Mais des paroles de Jésus, je dégage 5 promesses qui nourrissent mon espérance et me rassurent face à ma mort future:

1/ J’aurai une place auprès du Père

Jésus rappelle que la vie éternelle se fait dans la maison du Père et non dans un lieu impersonnel.
Ces nombreuses demeures désignent l’infinie bonté de Dieu, grâce à laquelle il y a une place pour chacun de ses enfants.
Ma maison n’est pas ici-bas. Je ne suis que de passage. Mon vrai foyer est celui du Père.

2/ C’est Jésus lui-même qui prépare cette place

« Je vais vous préparer une place », affirme Jésus.
Personne ne peut préparer sa propre place dans la maison du Père. Aucun de nous n’en a les moyens. Aucun de nous ne saurait le faire.
Aucun de nous ne le pourrait, car aucun de nous n’a d’accès au Père en dehors de l’œuvre de Jésus.
Les préparatifs de cette place se sont effectués sur la croix, lorsque Jésus offrit sa vie au Père pour le pardon de nos péchés. Ressuscité, il est celui qui m’ouvrira la porte de la demeure du Père.
Existe-t-il une plus grande assurance que de savoir cette place préparée par le créateur de toutes choses et l’auteur de mon salut ?

3/ C’est Jésus lui-même qui m’y conduira le moment venu

« Je reviendrai et je vous prendrai avec moi », dit Jésus.
Celui qui a vaincu la mort nous promet de nous aider lui-même à l’affronter par la foi.
Jésus m’aidera à affronter mon dernier ennemi par la foi. Une fois vaincu, c’est Jésus que je verrai en tout premier.
Qui a-t-il après la mort? Notre première réponse est : Jésus! Pas des anges, pas Saint-Pierre, Jésus lui-même!

4/ Je serai au plus près de la présence de Dieu

« Afin que là où je suis, vous y soyez aussi »
L’éternité est au plus près de la présence du Dieu trinitaire. L’éternité c’est avant tout le reste, faire l’expérience éternelle de l’intimité avec Dieu.
L’éternité sans Dieu est la pire chose qui puisse exister. C’est l’Enfer.
Sans fin, nous expérimenterons la joie de la présence de Dieu plus glorieuse encore qu’au temps de l’innocence.

Une fois ressuscités, nous vivrons une nouvelle humanité, délivrée du péché et de toutes ses conséquences qui ne seront plus. Nous jouirons de sa présence dans une nouvelle création. Enfin réunis.

5/ Dieu est la seule vérité qui tiendra face à ma mort

« Que votre cœur ne se trouble pas ! Croyez-en Dieu, croyez aussi en moi. »
Alors qu’il va les quitter, Jésus ne laisse en gage que ses promesses. Et c’est bien parce que ce sont ses promesses que nous n’avons rien besoin de plus.

Les sciences, les philosophies et les rites religieux ne peuvent offrir aucune certitude absolue face à la mort. Dieu, oui.
Jésus nous assure qu’en plaçant notre foi en lui, nous n’avons rien à craindre. Il a vaincu la mort. Pour affronter ce dernier ennemi, seules les promesses de Jésus peuvent me garantir la victoire.

 

Ces promesses sont un appel adressé à toute l’humanité

Au travers de ces paroles que Jésus a léguées à ses disciples, il s’adresse au monde entier. Chacun est appelé à y répondre et à faire l’expérience de la paix qu’elles procurent :
Une vérité qui rassure ceux qui ont déjà donné leur vie à Christ, et une vérité qui invite ceux qui doutent à placer leur confiance en Jésus pour être sauvé.

“To be prepared to die is to be prepared to live.”

– Charles Spurgeon —

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image