Pourquoi devrions-nous bannir l’expression: « J’ai accepté Jésus dans mon cœur »?

Nous utilisons tous des expressions toutes faites qui facilitent notre expression au quotidien. Nous avons de la chance, la langue française en regorge! Ainsi, en répétant celles qu’on a toujours entendues, nous facilitons nos échanges et nous nous comprenons tout de suite.

L’expression à bannir du jour: « J’ai accepté Jésus dans mon cœur »

Nous, les chrétiens, avons aussi nos propres expressions toutes faites. Il y en a de bonnes et d’autres… qui ne correspondent pas à ce que nous croyons.
Mais voilà, malheureusement, nous les répétons parce qu’elles sont bien commodes.
Alors, prenons le taureau par les cornes, remettons les pendules à l’heure et l’église au milieu du village.

Il n’est pas rare d’entendre lors d’un témoignage: « … et puis un jour, j’ai accepté le Seigneur dans mon cœur, ou la variante,  j’ai choisi Jésus comme mon sauveur personnel. »
N’avez-vous jamais utilisé cette expression toute faite? Moi oui, je l’avoue. Mais j’ai arrêté depuis longtemps car elle est inexacte.

Pourquoi faut-il la bannir?

1. Parce que ce n’est pas nous qui, un jour, avons permis à Dieu de nous sauver.

Parce que c’est Dieu seul qui est à l’initiative de notre rédemption, et qui en est le seul auteur.

En effet, si l’on croit que:

  • Dieu nous a choisis avant la fondation du monde,
  • qu’il a décidé souverainement de nous sauver par la puissance de l’Évangile,
  • qu’il a opéré le miracle de notre régénération par l’Esprit saint afin de nous convaincre de notre misère et de nous permettre de répondre librement à l’Évangile par la foi…

Alors, « j’ai accepté Jésus dans mon cœur » ne rend pas tout simplement pas compte de la vérité.

2. Parce que Christ n’est pas quelqu’un qu’on peut décider d’accepter ou non.

Il est celui qui règne depuis son trône de gloire sur toutes choses.
Celui dont l’autorité et la puissance s’étendent sur tout l’univers.
Celui qui a tout pouvoir sur la terre et dans le ciel, celui qui soutient le monde par sa parole, celui qui est l’Alpha et l’Oméga.
Celui par qui et pour qui toutes choses ont été créées.
Celui devant qui tout genou fléchira, même ceux qui se sont rebellés à son égard.

Ce n’est donc pas nous qui le faisons seigneur de nos vies. Il l’est!
Il l’est car tout ce qui peut être nommé lui appartient. Il l’est car il est le Roi des rois qui soumet toutes choses à sa volonté.
En vérité, c’est lui qui, dans son amour, nous a acceptés lorsque nous nous sommes agenouillés devant lui.

3. Parce que la conversion n’est pas un acte d’adhésion humaine, mais la conséquence d’une régénération surnaturelle

La conversion n’est pas une adhésion sentimentale ou philosophique, fruit d’un cheminement intérieur autonome et dont Dieu ne serait présent qu’à son aboutissement.
Pour nous sauver, il a fallu que l’Esprit déploie sa puissance pour nous délivrer de notre aveuglement et de notre incrédulité. Autrement dit, c’est l’œuvre surnaturelle de l’Esprit en nous qui nous a libérés de notre nature rebelle et permis d’aller librement à Dieu par la foi en l’Évangile.
La conversion intègre bien une décision humaine, mais qui est rendue possible seulement par le miracle de la nouvelle naissance.

Alors, par quoi devrions-nous la remplacer?

Je propose quelque chose du genre: « J’ai demandé pardon pour mon péché et j’ai placé ma confiance en Jésus-Christ pour être sauvé. »
Ou: « J’appartiens à Jésus-Christ, car il est le Roi qui m’a racheté de mon péché».
Tout simplement.


Qu’en pensez-vous? Voyez-vous d’autres affirmations couramment utilisées qu’il faudrait bannir? 

Lisez l’article: Pourquoi devrions nous bannir l’expression: « Le plus important dans le couple c’est la communication »?

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants. 

Articles pouvant vous intéresser

16 thoughts on “Pourquoi devrions-nous bannir l’expression: « J’ai accepté Jésus dans mon cœur »?

  1. Bonjour,
    Déjà merci pour cet article et les nombreux autres de bonne qualité!

    Je ne suis pas tout à fait d’accord. Si je trouve que cet article permets de prendre conscience des mots que l’on utilise et d’y réfléchir plus en profondeur, je suis toutefois de l’avis que de dire « j’ai accepté Jésus dans mon coeur » reflète une vérité tout aussi profonde. Car Dieu nous a accepté ou choisis depuis la fondation du monde, c’est l’homme qui refuse Dieu par son péché. Dans ce cas, j’ai accepté signifie, je renonce au péché et me soumets à Dieu. Bref on tourne en rond.

    En tout cas: Merci de nous faire réfléchir et nous recentrer sur l’essentiel. Pourvu que nos actions montre une bonne disposition de coeur et une relation réelle avec Dieu. Je préfère une bonne conduite, un coeur pur à l’utilisation des bons mots… mais les deux ensemble c’est encore mieux!

    Dieu te bénisse,
    Fraternellement,
    Mickael

  2. Bonjour,
    Déjà merci pour cet article et les nombreux autres de bonne qualité!

    Je ne suis pas tout à fait d’accord. Si je trouve que cet article permets de prendre conscience des mots que l’on utilise et d’y réfléchir plus en profondeur, je suis toutefois de l’avis que de dire « j’ai accepté Jésus dans mon coeur » reflète une vérité tout aussi profonde. Car Dieu nous a accepté ou choisis depuis la fondation du monde, c’est l’homme qui refuse Dieu par son péché. Dans ce cas, j’ai accepté signifie, je renonce au péché et me soumets à Dieu. Bref on tourne en rond.

    En tout cas: Merci de nous faire réfléchir et nous recentrer sur l’essentiel. Pourvu que nos actions montre une bonne disposition de coeur et une relation réelle avec Dieu. Je préfère une bonne conduite, un coeur pur à l’utilisation des bons mots… mais les deux ensemble c’est encore mieux!

    Dieu te bénisse,
    Fraternellement,
    Mickael

  3. Peps Cafe dit :

    Bonjour !

    Excellent article, merci !
    Une variante : ne disons plus non plus « j’ai trouvé Dieu ». En réalité, je n’ai pas trouvé Dieu – Il n’était pas perdu. Moi si – C’est Dieu qui m’a trouvé.
    Et Il m’a trouvé parce qu’Il m’a cherché.
    Et Il m’a cherché parce qu’Il m’aime.

    Fraternellement et à bientôt,
    Pep’s

    1. ii dit :

      Vous insinuez que Dieu nous cherche ? N’est-il pas omnipotent ?

      1. Peps Cafe dit :

        Bonjour ! Merci pour votre question.
        En effet, Dieu (nous)vous cherche, car, comme la Bible nous le présente, Il est un Dieu relationnel.

        D’autre part, le concept d’omnipotence (ou même d’omniscience), qui vient plus de la culture grecque que de la culture biblique, est une façon de définir Dieu comme un humain amélioré ou « augmenté » qui aspirerait à « pouvoir tout faire » ou « tout savoir » de façon illimitée. A l’inverse, la toute-puissance de Dieu ne veut pas dire qu’il fait tout : il peut certes tout faire, mais Il choisit ce qu’il fait ou ne fait pas. Et si l’on veut parler d’un Dieu « omnipotent », il serait plus juste de parler de son amour tout-puissant, car relationnel ! 😉

        Cordialement,
        Pep’s

      2. ii dit :

        Pour être franc et en toute amitié, j’ai beaucoup de mal avec votre conception.
        Dieu nous cherche. Alors pourquoi a-t-il plus de mal avec certains si notre volonté n’y est pour rien ? Pourquoi laisserait-il certains de côté ?

        Je comprend cet article de Tout pour sa gloire comme laissant l’entière responsabilité de l’élection à Dieu et par voix de conséquence celle également de la damnation éternelle. Cela me gène (litote).

  4. Laurent dv dit :

    Je pense que tout dépend de l’emphase et du sens qu’on accorde à cette expression. Mais oui malheureusement bien souvent par celle-ci, des chrétiens insinuent que leur décision dépend ultimement d’eux-mêmes. Après il y a bien un choix volontaire, Dieu ne nous sauve pas malgré notre volonté mais en la renouvelant.

    La même chose pour l’expression « J’ai accepté Jésus comme mon Sauveur et Seigneur personnel ». Dans un sens universel (en rapport avec la création et l’humanité toute entières), Jésus est le Seigneur et Sauveur de tous (il sauve la Création/ la nature comme un tout et sauve des personnes diverses et variées, venant de peuples différents), qu’on le veuille et qu’on le reconnaisse ou non. Mais dans un sens particulier, il est Roi de son peuple (l’Eglise) d’une manière particulière, seul celui-ci est identifié à Jésus et bénéficie des bienfaits de son règne, de plus il est le Sauveur « personnel » de tous les croyants car il les sauve vraiment individuellement par l’application du salut par le Saint-Esprit. Je pense que l’Ancien Testament tout entier confirme cette compréhension, D’un côté, Dieu est le roi qui règne sur toutes les nations (« son règne domine toutes choses » nous disent les Psaumes), et d’un autre côté, il est le roi d’Israël.

    Dans l’absolu, je n’ai pas de problème avec ces expressions car on peut les utiliser en sous-entendant un contenu biblique derrière. Mais je les évite quand même par pragmatisme, parce que je les trouve peu pratique et maladroites dans un contexte où des chrétiens véhiculent des erreurs à travers elles.

  5. Benoit O'Connor dit :

    Salut!

    Je crois que l’expression « j’ai reçu/accepté Jésus dans ma vie » pourrait être bonne et biblique (voir Jean 1:12). Sinon, dans le sens de ton article, j’ai l’habitude de dire que « Dieu s’est révélé à moi ».

    Sois béni!

  6. Yann Brix dit :

    Ὡς οὖν παρελάβετε τὸν Χριστὸν Ἰησοῦν τὸν κύριον (Col 2,6) que l’on peut traduire : « Comme donc vous avez accueilli le Messie Jésus le Seigneur ». Le verbe « paralambano » signifie « prendre auprès de soi », « recevoir auprès de soi ». Est-ce très éloigné du verbe « accepter » ?

  7. Jaci Alves YessuaelMessia dit :

    Je suis entierement d’accord ceyte façon de dire que nous appartenons a Christ ne reflète pas la réalité du travail que Dieu a fait en nous pour nous amener à la foi.
    Il est vrai qu’au debut de ma conversion jai employé ces termes par manque de connaissance biblique.
    « Jai accepté Christ »
    Mais par la grâce de Dieu maintenant jai compris la grâce immense de Dieu par son election inconditionnelle.

  8. Michel Vangrevelynghe dit :

    Ou on peut dire: « J’ai pu recevoir le seigneur dans mon cœur car il m’a fait l’immense grâce de m’attirer à lui, de me sauver, de faire de moi une nouvelle créature; il m’a aimé le premier. Ce n’est pas par mes propre efforts afin que je ne puisse point me vanter. »
    J’ai bien aimé le texte parce que pour moi, on doit être 100% dépendant de notre seigneur Jésus Christ et « sans lui nous ne pouvons rien »Jean 15.5

  9. Paul Vilcot dit :

    Le plus important n’est pas l’expression mais ce qu’il y a dans le coeur…. Heureusement Dieu regarde au coeur pas à l’expression…. Ah le « Théologiquement correct »… 🙂

  10. LG dit :

    Mais alors pourquoi Jésus dit-il dans la Bible « voici je suis à la porte et je frappe, celui qui entend ma voix et ouvre la porte… » ? Je pense qu’à un moment il faut laisser entrer Jésus dans son cœur, l’accepter

      1. — Please reply above this line —

        Coucou Raphaël,

        Pour info, t’as plein de commentaires pour cet article, dsl je suis à la bourre dans les mails :/

        Priscilla Labbé – Ploquet de ToutPourSaGloire.com contact@toutpoursagloire.com
        Aidez-nous à bénir encore plus de personnes [1]

        Links:
        ——
        [1] https://toutpoursagloire.com/aidez-nous-benir-plus-personnes/

      2. ii dit :

        OK Priscilla ! Je pense que ce message n’était pas censé arriver là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image