Noël, si familier et si souvent mal abordé

Noël est à la fois plus merveilleux et plus sombre que ce que nous imaginons.

Une façon de mal aborder Noël: Noël c’est nul. C’est devenu une fête commerciale, ce n’est même pas une fête biblique. C’est une mascarade et le symbole du culte du consumérisme. Une autre façon de mal aborder Noël: Noël c’est beau. C'est le partage, la générosité et les valeurs chrétiennes.

Noël est sombre

Le prologue de l’Évangile selon Jean aborde l’incarnation de Jésus sous l’angle du contraste entre la lumière et les ténèbres.
Noël est sombre, car il nous rappelle que le monde est plongé dans les ténèbres:

les ténèbres ne l’ont pas accueillie… et le monde ne l’a pas connue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçue. (Jn 1.10–11)
Et voici le jugement: la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont aimé les ténèbres plus que la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.  (Jn 3.19)

Quand la Bible parle d’un monde dans les ténèbres, elle n’exprime pas simplement l’absence de lumière. Elle nous parle d’un mal actif, fruit de notre révolte contre Dieu et causant notre aveuglement à ses perfections.
Elle nous rappelle la misère et le châtiment infligés à l’humanité en raison de la chute d’Adam et son esclavage spirituel.
Jean nous rappelle que nous sommes plongés dans des ténèbres de l’aveuglement qui ont recouvert nos esprits et notre monde.

Par conséquent, l’humanité peut tout à fait réaliser qu’elle à quelque chose qui ne tourne pas rond, mais ne peut rien y faire pour changer ou s’empêcher de faire le mal.

Noël nous rappelle que nous n’avons aucun espoir venant du monde car les ténèbres ne peuvent enfanter la lumière.
L’humanité ne peut espérer: « Si nous agissons ensemble, nous pouvons faire du monde un meilleur endroit. » Nous ne disposons pas de ce qu’il faut en nous.

Le monde est donc un endroit sombre qui a besoin d’une solution qui ne peut venir que de l’extérieur de celui-ci.
La lumière n’est pas en nous, mais elle est venue parmi nous pour nous révéler pleinement qui est Dieu et ce qu’il veut: nous sauver. Voici pourquoi Noël est aussi merveilleux que sombre.

Noël est merveilleux

Jésus est « la véritable lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme… elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu… La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père ».

Dans le prologue de son Évangile, Jean nous parle du point de vue de Dieu du miracle de l’incarnation que nous fêtons à Noël.

Ce projet débute avant le récit de Noël, avant l’annonce faite à Marie, avant même la création du monde.

En nous dévoilant cela, Dieu veut que l’on se rappelle que la Parole de Dieu, Dieu lui-même, agent de la création, source de vie et de lumière s’incarne dans le monde, dans l’histoire et le temps, en Jésus.

En se faisant homme, Dieu a fait irruption parmi nous. Les Paroles et les Actes de Jésus sont les paroles et les actes de Dieu.

Conséquence incroyable pour nous

Christ est la seule et véritable lumière que Dieu ait donné au monde. Christ est donc la lumière de tout être humain.

Psaume 19.1 affirme que « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue céleste annonce l’œuvre de ses mains. » Passage merveilleux n’est-ce pas ? Mais vous rendez-vous compte de la valeur de Jésus ?
L’ensemble des merveilles que contient l’univers est incomparable à la révélation que nous donne Jésus de la personne de Dieu et l’étendue de ses perfections.
Comme le rappelle l’auteur de l’épitre aux Hébreux, Jésus « est le rayonnement de sa gloire et l’expression de son être » (Hé 1.3).

“Nous l’avons contemplé”

Jean ne dit pas: “nous l’avons vu, fréquenté, nous l’avons connu”. Il dit : « nous l’avons contemplé » (Jn 1.14). Noël est un moyen de grâce. C’est l’invitation de Dieu à contempler sa gloire en Jésus.
Cette fête nous montre non seulement l’état de notre âme, mais aussi les espoirs que nous nourrissons.

John Owen disait: « Personne ne verra jamais la gloire de Christ s’il ne l’aperçoit pas déjà un peu par la foi. »
Il n’y a que 2 endroits où nous pouvons porter notre attention: à la lumière de Jésus, ou dans nos ténèbres.

Car Dieu qui a dit « la lumière brillera du sein des ténèbres! » a brillé dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. (2 Co 4.6)

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser