Mes 10 livres préférés de 2020

Parce que lire c’est la vie et qu’en fin d’année tout à droit à son rewind ou award, voici mon TOP 10 de l’année 2020.
Précision habituelle: je retiens 2 critères, 1) le plaisir dans la lecture et 2) l’approfondissement de mes connaissances ou l’apport de nouvelles.

10. Les grandes plaidoiries des ténors du barreau, de Matthieu Aron

Ce livre permet de revisiter les plus importants procès de notre histoire par le prisme des plaidoyers des plus grands avocats. Leur réthorique, les enjeux de leur défense, le nature hors norme des procès… tout m’a passionné et parfois rappelé l’avocat que j’ai auprès du Père.

9. The Whole Armor of God, de Iain M. Duguid

Un commentaire pastoral et dévotionnel d’Ephésiens 6. 10-20, simple et profond. Duguid m’a rappellé que l’armure du chrétien est avant tout celle du Serviteur de l’Éternel décrite par Esaïe. L’armure que Christ a porté pour remporter la victoire.

8. La démocratie des crédules, de Gérald Bronner

Quels sont les mécanismes cognitifs qui poussent les masses à crier au complot sur les réseaux sociaux dès qu’un journaliste, un scientifique ou un politicien affirme une vérité? Les croyances remplacent de plus en plus la connaissance et la pensée critique. Pourtant, nous n’avons jamais été aussi informé, éduqué, développé.
Cet essai de sociologie tente d’expliquer les biais qui résultent de la révolution majeure qu’a engendré Internet sur le marché cognitif et comment un certain « démocratisme » naïf nourrit la bête. Passionnant!

7. L’armée furieuse, de Fred Vargas

J’aime tout chez Vargas. le rythme décalé, les lubies de ses personnages (Adamsberg toujours aussi perché), l’énigme qui glisse entre les doigts. Un régal pour les férus de « rompol ».

6. J-Curve: Dying and Rising With Jesus in Everyday Life, de Paul E. Miller

Ce livre m’a aidé à mieux faire le lien entre l’union à Christ, la justification et la sanctification. Une démonstration brillante que la vérité transforme et que la théologie aboutie toujours à la vie de tous les jours. J’ai beaucoup aimé la pédagogie et la profondeur et l’authenticité de Miller.

5. The imperfect pastor, de Zack Eswine

Ce livre m’a humilié. Il m’a aussi fait comprendre que je devais prendre (réellement) en compte mes limitations. À lire si l’on veut tenir bon dans le ministère.

4. Le minimalisme digital, de Cal Newport

Les réseaux sociaux sont conçus nous rendre accros. Lisez ce livre, évaluez sa pertinence et sa sagesse et vous vivrez plus concentré, plus productif et avec moins de désir des écrans.

3. Extreme Ownership, de Jocko Willink

“Le leader doit tout prendre en charge dans son monde. Il n’y a personne d’autre à blâmer. Il doit reconnaître les erreurs et admettre les échecs, en assumer la responsabilité et élaborer un plan pour gagner.”
Voici la thèse de Willink. On la prend comme une claque derrière la tête. Rappel à la responsabilité façon Navy SEAL. Je vous encourage à regarder cette vidéo (sous-titres fr disponibles). Nous avons également fait un épisode de Memento Mori dessus.
Sa lecture devrait être rendu obligatoire dans tous les cursus de Science-Po, ENA, HEC, dans toutes les écoles de management… et pour tous les chrétiens qui reconnaissent que Dieu les traite comme des êtres responsables devant lui.
(Je l’ai lu en français, mais la traduction est exécrable… Je le mets donc en anglais pour ceux qui le lisent)

2. La vie est plus que la nourriture, d’Elyse Fitzpatrick

Entre une industrie agroalimentaire qui favorise les trouble du comportement alimentaire, les injonctions quotidienne à la minceur et l’Église qui ne voit pas le péché de gloutonnerie, nous sommes pas très aidés. Fitzpatrick développe une théologie de la nourriture et de la santé accompagnée d’une pastorale remarquable. Sa lecture m’a beaucoup aidé pour glorifier Dieu dans ma façon de traiter mon corps. (On en parle aussi dans Memento Mori)

1. Living for God’s Glory: An Introduction to Calvinism, sous la direction de Joël R. Beeke

Le calvinisme, c’est bien plus que les 5 points ou le débat sur l’élection. C’est une théologie et une piété centrée sur Dieu et sa gloire. Ce livre en embrasse tous les aspects: historique, sotériologique, spirituel, doxologique, ecclesiologique et pratique.
C’est un ouvrage passionnant qui a approfondi ma foi et ma compréhension de la gloire de Dieu.

Quelques autres livres que j’ai beaucoup aimé et qui auraient pu être dans ce TOP:
L’Évangélisation durable, de Franck Segonne,
An infinite Journey, d’Andrew Davis,
Comment tout peut s’effondrer de Pablo Servigne,
Gospel centered discipleship, de Jonathan K. Dobson,
One assembly de Jonathan Leeman,
Indistractable, de Nir Eyal,

Et vous, quels ont été vos meilleures lectures cette année? Dites-le moi en commentaire 😉

Pour aller plus loin:

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Il est l'auteur de L'Évangile.net: 7 signes, une ressource d'évangélisation co-édité par TPSG basée sur l'évangile de Jean. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser

  • BIAMINO dit :

    « Pas si grave » de Jerry Bridges, et « Evidence not seen » de Darlene Rose étaient mes meilleures lectures de l’année

  • >