Jésus est Seigneur, qu’est-ce que cela veut dire?

Notre plus grand danger est d’oublier qui est Jésus, ou pire, de s’en créer un qui nous ressemble, qui nous arrange. 

Nous devons nous rappeler qui est le Jésus des Écritures:

Souviens-toi de Jésus-Christ, ressuscité d’entre les morts, issu de la descendance de David, selon mon Évangile (2 Ti 2.8)

Un chrétien est un disciple du Seigneur Jésus-Christ. Qu’est-ce que cela veut dire?

Jésus est Seigneur

Il est celui qui règne sur toutes choses depuis son trône de gloire (Phi 2.9). Son autorité et sa puissance s’étendent sur tout l’univers (Mt 28.18). 

Il « soutient tout par sa parole puissante » (Hé 1.3). « Tout a été créé par lui et pour lui. » (Col 1.16).

Il est « au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute souveraineté et de tout nom qui peut être nommé, non seulement dans le monde présent, mais encore dans le monde à venir. » (Ep 1.21).
Un jour, toute la création pliera le genou devant le Seigneur, de gré ou de force (Phi 2.10). 

« Seigneur », kurios, est la traduction grecque (Septante) d’Adonaï, l’un des noms de Dieu (Gn 15.2).

Selon le NDB, Adonaï/Kurios « exprime la souveraineté de Dieu, et par là le sentiment de dépendance de la créature, la notion que l’homme est au service de son Créateur, qu’il lui appartient et lui doit obéissance comme le vassal à son suzerain. »

Paul utilise Kurios au sens fort pour souligner la divinité royale de Jésus:

Dieu l’a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom afin qu’au nom de Jésus chacun plie le genou dans le ciel, sur la terre et sous la terre et que toute langue reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. (Ph 2.9–11)

Si Jésus n’est pas Seigneur, il n’est pas Sauveur

Avant qu’il nous sauve, nous vivions comme s’il n’existait pas et comme s’il n’avait pas tous les droits sur nous. Mais par grâce, dans son immense amour, il s’est révélé à nous et nous a rachetés au lieu de nous juger. 

Quand Jésus nous a sauvés, il n’était pas un marchandeur, mais un Roi qui a abattu tous les obstacles au prix de sa vie, au prix de sa mort.  

Seul le Seigneur de l’univers pouvait triompher de la mort pour nous donner la vie éternelle, nous arracher du règne de Satan et nous intégrer dans son royaume.

Se réclamer de lui sans se soumettre à lui, c’est une imposture (Mt 7.21-23).

Nous n’avons pas fait Jésus Seigneur de notre vie. C’est lui qui fait de nous ses sujets. 

Être chrétien c’est reconnaître la Seigneurie de Christ et se soumettre à son règne de grâce.

Pour aller plus loin : 

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

À 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'œuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplômé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Il est l'auteur de L'Évangile.net: 7 signes, une ressource d'évangélisation co-édité par TPSG basée sur l'évangile selon Jean. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser

>