Cultes en ligne et en direct du dimanche 3 mai

Confinement oblige, nous ne pouvons nous rassembler pour adorer. Toutes les Églises n’ont pas les moyens techniques de fournir à leurs membres la possibilité de se retrouver le dimanche au même moment pour méditer la Parole et louer notre Dieu.

Plusieurs des blogueurs de TPSG ont les moyens de le faire pour leur communauté locale. Si vous n’avez pas la possibilité d’en créer un, nous vous partageons ici le lien des nôtres (par ordre alphabétique):

Église Action Biblique d’Étupes (Matthieu Giralt, ABF): Suivre le culte

Église Chrétienne Évangélique de Grenoble (Raphaël Charrier, CAEF): Suivre le culte en direct (ou après) à 10h30

Église Protestante Évangélique de Villeurbanne Cusset (Florent Varak, Charis): Suivre le culte en direct à 10h15

Église Protestante Les Deux Rives de Toulouse (Franck Godin, CAEF): Suivre le culte en direct à 10h45

Églises de St Jerome et Montréal (en commun, nos amis Guillaume Bourin et Pascal Denault, ERB): Suivre le culte à 16h00 en France

Il vous suffira par la suite de vous abonner aux chaines YouTube de ces Églises pour suivre le culte chaque dimanche durant cette période.

2 points de vigilance avant de se joindre à l’un de ces cultes:

1. Doit-on faire un culte en ligne?

Je ne sais pas si le terme « culte en ligne » est le plus approprié.
Le culte de l’Église est, dans sa nature, un rassemblement physique communautaire. La Sainte-Cène nous le rappelle très bien. En ce moment, nous goûtons à ce que certains frères et sœurs vivent (dans des conditions bien plus grave encore) sous la persécution. Nous devons accepter ce que Dieu nous donne de vivre, tout en méditant sur ce qu’il veut nous apprendre sur l’Église.

Nos « cultes en ligne » ne peuvent se substituer au culte. Ils ne le doivent pas. Ce n’est pas parce que la technologie nous donne des moyens que nous devons les utiliser sans nous questionner.

Nous créons ces cultes, non pour consommer de la louange d’un « band » à la mode, mais pour nos frères et sœurs qui sont seuls en confinement. Pour qu’à un moment donné, dans nos semaines si étranges (voire angoissantes), nous puissions nous arrêter au même moment, le jour du Seigneur, pour tourner nos yeux vers notre Seigneur Jésus-Christ qui mérite l’adoration qui lui est due.

Quelle joie nous aurons de nous retrouver en Église d’adorer et de rompre le pain ensemble !

2. Ne consommons pas, mais adorons!

Être derrière un écran nous rend passifs. Nous devons veiller à être dans une attitude d’adoration et de communion. Demandons l’aide au Père afin d’avoir, par l’Esprit, nos pensées tournées vers le Seigneur durant ces temps de culte.

Si vous avez la possibilité de vivre un culte en ligne avec votre Église, soyez-y fidèle. N’allez pas picorer ailleurs. Vos responsables ont travaillé dur et trouvé des solutions pour que vous soyez réunis dans ce moment.

Si vous en avez les ressources et pas de culte en ligne dans votre Église, faire un culte en famille est tout aussi bienfaisant.

Que cette période fasse de nous de plus grands adorateurs, pas de plus gros consommateurs.


Pour aller plus loin:

[Mis à jour le 1 mai 2020]

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après. Il reprend alors l'école et obtient le bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ et place sa foi en lui pour être sauvé. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie pour se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble. Il est l'auteur de L'Évangile.net: 7 signes, une ressource d'évangélisation co-édité par TPSG basée sur l'évangile de Jean. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants. 

Articles pouvant vous intéresser

>