2 grands buts que Jésus poursuivait pour forger la théologie de ses disciples

Jésus est le modèle de leader serviteur que tout responsable dans l’Église doit chercher à imiter.
Jésus consacre une partie de son ministère à aider les futurs leaders de l’Église à se forger une conviction théologique qui se basera sur la vérité objective de sa Parole.

Albert Molher souligne quelque chose de très utile à ce sujet:

Les convictions ne sont pas de simples croyances; elles sont des certitudes qui exercent une emprise sur nous. Nous ne saurions pas qui nous sommes sans ces croyances fondamentales, ni comment diriger sans elles […] la pleine force de conviction est ce qui distingue un leader chrétien. Ces convictions sont l’essence même du leadership chrétien. Il en a toujours été ainsi.

Comment Jésus s’y est-il donc prit pour forger la conviction théologique de ses disciples ?

1. Par un enracinement dans les Écritures

Jésus montre aux douze que son propre ministère est enraciné dans la Parole et en cohérence avec elle et qu’il doit en être de même pour eux.

Jésus n’apporte pas seulement un nouvel enseignement, mais il redonne sens à celui de l’Ancien Testament: «Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens, mais moi je vous dis…» (Mt 5. 21, Jn 5.36-39). Il leur donne donc un modèle d’herméneutique. Les commentateurs estiment qu’un dixième des paroles de Jésus sont des citations vétérotestamentaires. Jésus est la vérité (Jn 14.6), la Parole incarnée (Jn 1.14) qui interprète la Parole révélée par les prophètes.

2. Par l’utilisation et l’application des Écritures au quotidien

à partir du moment où il nomme les douze, Christ ne fait rien qui n’ait une dimension pédagogique pour eux.

Il apprend à ses disciples que toute vérité théologique a une portée pratique, et il utilise toutes les situations de son ministère pour les enseigner: altercations, miracles, repas, voyages, etc.
Jésus profite même de ses débats avec ses contradicteurs pour former ses disciples à utiliser correctement les Ecritures (Mt 5.43, Mc 7.1-14, Mt 22. 29, 23.1- 13).
La formation des apôtres est la priorité de Jésus, et la parabole dite « du Semeur » est représentative de cette intention: Les explications en privé que leur apporte Jésus sur son enseignement sont environ trois fois plus longues que son discours à la foule (Mt. 13.10-33, Mc 4.10-25, Lc 8.9- 18)!

Leurs connaissances théologiques vont servir à nourrir leurs convictions de leadership et ils deviendront capables de les transmettre fidèlement à leur tour.

Pierre, conscient de sa fonction, déclarera ainsi:

je vais toujours vous rappeler ces choses, bien que vous les sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente. J’estime juste, aussi longtemps que je suis dans cette tente, de vous tenir en éveil par mes rappels… (1P 1.12-14).

Une conclusion évidente

Malheureusement, je constate que, si je désire me soumettre à sa Parole pour forger mes convictions, j’ai parfois du mal à les faire rejaillir dans ma pratique…
Alors je me pose cette question régulièrement: « Est-ce que cette façon d’exercer mon ministère est le fruit de mes convictions théologique ou suis-je en contradiction avec elle?

Si la Parole de Dieu est réellement l’autorité qui forge nos convictions, alors ces dernières doivent se manifester concrètement dans notre service au quotidien.

L’un ne va pas sans l’autre selon Jésus.

Raphaël Charrier

A 17 ans Raphaël s'engage dans l'armée dont-il est renvoyé moins de deux ans après... Suite à cela, il reprend l'école et obtient son bac à 23 ans. C'est à ce moment qu'il découvre la personne et l'oeuvre de Jésus-Christ. Il lui donne alors sa vie. Il poursuit ses études et obtient un diplôme d'Educateur Spécialisé. Il s'oriente ensuite vers des études de théologie car il veut se consacrer au service de l'Évangile. Diplomé de l'Institut Biblique de Genève, il est actuellement pasteur à l'Église Chrétienne Évangélique de Grenoble (ecegrenoble.fr) et également associé au sein de France Évangélisation. Raphaël est marié à Marion et ils ont deux enfants.  

Articles pouvant vous intéresser